Entrepreneur, comment vaincre ses doutes ?

Alice est coach Instagram et community manager pour les entrepreneuses passionnées.

Depuis 2 ans, elle accompagne les femmes à créer une communication qui leur ressemble.

J’ai demandé à Alice comment elle gérait les périodes de doutes et les montagnes russes de l’entrepreneuriat. 

Sommaire

Les montagnes russes de l’entrepreneur

98% des entrepreneurs ne sirotent pas un thé matcha sur une plage à Bali. La plupart ne font pas de lancement à 6 chiffres et n’explosent pas leur CA tous les mois.

La vérité, c’est que l’entrepreneur traverse des périodes de doutes, que les montagnes russes n’en finissent pas, qu’il doit faire face à un chiffre d’affaires fluctuant et qu’il n’aime pas le thé matcha ;).

Oui, pour être entrepreneur, il faut être accroché émotionnellement !

 

La solitude de l’entrepreneur.

L’une des grandes problématiques de l’entrepreneur aujourd’hui, c’est la solitude. 

C’est vrai, lorsque l’on débute on est ravi de pouvoir travailler en pyjama et en chaussons licorne ! On se réjouit de ne plus devoir programmer son réveil à 7h00. Et rejoindre son petit espace bureau est un vrai kif !

Mais qu’en est-il lorsque l’on a un ou deux d’entrepreneuriat derrière soi ? 

Et bien certain jour, on ressent le besoin de papoter avec ses collègues à la machine à café. On a envie de se reposer sur son manager lorsqu’une mission ne se passe pas très bien. Ou compter sur lui pour progresser et grandir dans son job.

 

La peur du lendemain.

L’instabilité de l’entrepreneuriat peut rendre certains projets difficiles à mener. 

Mariage, voyage, achat d’un bien immobilier peuvent rapidement devenir le parcours du combattant.

Dans l’entrepreneuriat, rien n’est prévisible. Impayés, rupture de contrat, problème de santé… Et cela peut être difficile à gérer tant au niveau émotionnel que psychologique. 

 

L’estime de soi.

Bien que les réseaux sociaux sont aujourd’hui un outil de communication puissant, notamment pour les entrepreneurs, ils jouent aussi un rôle néfaste pour l’estime de soi.

Vie de rêve, espace de coworking à Cuba, chiffre d’affaires dément… tout semble réussir à certains entrepreneurs.

Alors que pour toi c’est plutôt : règlement de l’URSAFF et de la CFE, PC qui commence à fatiguer et client pas content !

Évidemment, ces images qui hier te faisaient rêver, aujourd’hui, elles te plombent clairement le moral !

La boîte à outils pour faire face aux doute

Mais heureusement, il y a des solutions ! 

Voici les conseils d’Alice pour surmonter les périodes de down.

 

Se reconnecter à son Pourquoi.

On ne choisit pas la voie de l’entrepreneuriat par hasard. Regarder ce qui nous a conduits sur ce chemin, c’est se raccorder avec ses valeurs, ses besoins et ses objectifs.

De quoi trouver une nouvelle inspiration et remettre le pied à l’étrier en se lançant dans un projet qu’on avait laissé dans un coin 😉

 

Prendre du recul.

Ton client historique décide de mettre fin à la mission ? Ton projet de formation est tombé à l’eau ? Tu ne sais plus très bien si tu es en accord avec ton offre ? Tu doutes ? Tu hésites ?

Et si tu prenais une journée (ou deux, ou trois) juste pour toi ? Prends le train et passe quelques jours à la campagne ! Va voir cette expo dont tout le monde te parle ! Prends rendez-vous chez le coiffeur ou le barbier.

Bref, éloigne-toi pour un temps de ton PC, ça fait un bien fou !

 

(Bien) s’entourer.

Que ce soit dans la vraie vie ou sur les réseaux sociaux, être entouré·e de personnes positives, c’est juste vital !

Exit, les entrepreneurs qui boivent du thé matcha (celles qui nous donnent l’impression d’être une crotte.)

On s’entoure de gens positifs. 

De copains·ines qui ne comprennent pas pourquoi on pleure, mais qui ont toujours des mouchoirs dans leur poche.

On appelle tata Evelyne (la première entrepreneuse de la famille).

On s’épanche sur l’épaule de son·a chéri·e, qui comprend rien non plus, mais qui a toujours une tablette de chocolat ou un pot de glace en réserve.

 

Prendre soin de soi.

Aujourd’hui on dit que l’on prend soin de soi quand on va chez le coiffeur. 

Mais c’est bien plus que ça et c’est absolument vital.

Prendre soin de soi, c’est chouchouter son corps, mais aussi sa tête. L’un n’allant pas sans l’autre,  le sport et l’alimentation auront des effets bénéfiques sur votre santé physique, mais aussi sur votre santé mentale.

Et si, c’est compliqué de se discipliner, Alice conseille de mettre ces temps dans sa To Do ou dans son agenda.  

Et de se faire accompagner par un·e professionnel·le si ces périodes de doutes sont difficiles à surmonter. 

Alors même si on ne boit pas de thé matcha sur une plage à Bali, l’entrepreneuriat est une belle aventure. Une aventure semée d’embûches, certes, mais une aventure si riche et si belle qu’elle vaut vraiment la peine d’être vécue ! (promis !)

Article écrit par Sandra Doggwiller

Freelance,comment vaincre ses doutes ?
Les montagnes russes de l’entrepreneur
Entrepreneur, La-boîte à outils pour faire face à ses doutes

Les derniers articles

À télécharger

Besoin d’un site pour trouver des typographies, des couleurs, photographies ? ou encore d’outils précis.

Retrouve tout dans ma liste de ressources sur Notion.

S'inscrire à la newsletter

2 fois par mois, je te partage mes conseils pour créer une communication visuelle impactante, des contenus exclusifs et les coulisses de ma vie d’indépendante.

Une newsletter 100% fun, 0% bullshit

Me suivre

Me contacter